Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2007 6 25 /08 /août /2007 14:28
J'ai fait un rapide petit tour de Ponferrada le matinavant de partir. Le château est vraiment très beau. Il ressemble à celui des livres pour enfants, il est petit et avec des grosses pierres arrondies, j'aime bien.
J'ai pris la route pour Villafranca del Bierzo avant de m'attaquer aux cols et pics sur chemin de Sarria. J'y ai pris un petit déjeuner et fait tamponner une fois de plus mon credencial. Le temps était beau, et clair.
Puis, j'ai commencé la montée vers O Cebreiro et le col du Cebreiro (à 1300 mètres) qui mène en Galice. Une fois arrivé à Piedrafitta (je crois que c'est bien comme ça que ça s'appelle, je vérifierai), j'ai fais une nouvelle pause déjeuner cette fois, au menu : pain, gruyère et saucisse sèche(il faut admettre que les espagnols sont meilleurs que nous pour ça) mais le temps c'est considérablement dégradé entre temps et j'ai encore eu de la pluie et du brouillard. En fait dès qu'on dépasse les 1000 mètres d'altitudes c'est comme ça. Ca m'a vraiment rappelé mon ascension du col du Somport. Je me suis changé pour avoir quelque chose de chaud sur moi et mon coupe vent.
Après le col du Cebreiro, il y a eu de belles descentes, mais sur la route de Compostelle, la phrase : "Quand il y a une montée, c'est qu'il y a une descente." ne fonctionne pas. C'est l'inverse, après une descente on a toujours une montée! Alors on prie pour ne pas trop descendre, je vous assure que c'est vrai, même si ça peut être agréable descendre on sait qu'on va devoir remonter ensuite. J'ai donc eu comme je m'y attendais, deux pics qui se sont enchaînés ensuite, el Alto de San Roque à 1270 mètres et el Alto del Poïo (et pas el Monstruoso Pollo de Guybrush, Ramine...quoique).
Enfin, j'ai quand même eu droit à une bonne descente vers Triacastela ou j'ai fait ma pause goûter (oui je passe mon temps à manger, et même quand je pédale alors vous savez...). La route vers Sarria était ensuite vallonée, avec un bref passage par Samos.
Je suis arrivé à Sarria vers 18h. J'ai très vite compris qu'arrivée en Galice, les pélerins se font encore beaucoup plus nombreux, et d'après ce qu'on m'a dit les albergues sont complètes dès 13h. Vu qu'il n'y avait pas de camping à Sarria je me trouvais un peu coincé, même les auberges privées affichaient complètes. Je suis allé à la policia local pour leur demander si le centre sportif allait être ouvert pour les pélerins sans logement :), c'est ce qui se fait normalement. Sauf que, là encore, les horaires espagnoles...la policia était fermée. J'ai donc décidé d'attendre que la patrouille revienne, en prenant un cafe con leche (grande) dans le bar d'en face. Après discussion avec d'autres pélerins dans la même situation que moi on est parti à la recherche de quelques pélerins prêts à dormir dans le centre sportif, il ne serait ouvert que si nous étions 15 au minimum. Au final, nous n'avons pas suffisament de personnes mais nous avons trouvé une personne qui nous proposait des chambres pour 6 euros la nuit. On a sauté sur l'occasion et pour quasiment le même prix que dans les albergues de peregrinos, nous avons eu des chambres individuelles et pas des dortoirs, avec un garage pour les vélos, l'électricité, l'eau et la possibilité de rester le lendemain jusqu'à 11h environ. On a donc dû faire le bon choix je pense.
J'ai été faire un rapide tour sur le net ce soir là mais j'y retournerai jeudi matin.

Château de PonferradaChâteau de Ponferrada

Coyez le ou pas, mais je vous jure que c'est pas une vache!Coyez le ou pas, mais je vous jure que c'est pas une vache!

"Dieu a donné à l'homme un sexe et un cerveau, mais pas assez de sang pour irriguer les deux en même temps." Anonyme

Partager cet article

Repost 0
Published by Yanice
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : De Montpellier à Saint Jacques de Compostelle à vélo
  • : Voyage à vélo de Montpellier à Saint Jacques de Compostelle, jour après jour.
  • Contact

Recherche

Liens